Villiers-le-bel : « Si vous ne venez pas, j'annule tout ! ».

Publié le par Didier B

Villierslebel.jpgEnviron 1.000 policiers du RAID, de l'Office central de répression du banditisme (OCRB), de la police judiciaire de Versailles et d'Ile-de-France ainsi que des CRS, ont procédé ce matin, vers 6h00, à l’arrestation de 33 personnes à Villiers le Bel.

Ces personnes étaient soupçonnées d’avoir participé aux tirs sur les forces de l’ordre lors des émeutes de novembre 2007 et arrêter des suspects fait partie du travail de la police. Ce n’est pas la peine de se plaindre des raisons de l’intervention, elle est tout à fait normale.

Ceci étant posé, 1000 policiers pour arrêter 33 personnes, ça fait ressembler l’opération à de la pèche à la dynamite. Efficace, mais disproportionné !
Il ne manquait plus que les chars Leclerc et quelques hélicos pour faire bonne mesure. Décidément, ce gouvernement est bien pingre en ce qui concerne la sécurité des français.

Heureusement que la presse est venue nombreuse (des dizaines de reporters selon leMonde.fr) pour assister les forces de l’ordre, sinon, rien n’aurait été possible.
Comment ? La presse était là, elle aussi ? Mais comment est-ce possible ?

Il y a eu des « fuites »… En tout cas, c’est ce qu’affirme en cœur la procureur de Pontoise et l’inimitable Michelle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur.
Des fuites, oui, pourquoi pas… Après tout, il y avait plus de 1000 personnes au courant de l’intervention, il est « logique » de penser qu’au moins une d’entre elle a prévenu un ami journaliste. On a juste eu de la chance que personne ne prévienne les suspects.

Certaines sources (LeMonde.fr) évoque une fuite au niveau syndical, mais le secrétaire général de l’UNSA Police (Libération.fr) dénonce lui un coup politico médiatique.
Oh, sans rire ? Ces arrestations ne seraient qu’une vaste opération de communication favorable au gouvernement et à Nicolas Sarkozy ? A trois semaines des élections municipales ?
Je n’en crois pas un mot, bien sur ! Quoique…

En fait, selon mes propres sources, les journalistes de télévision, de la presse écrite et radio ont été prévenus par un SMS anonyme. Le message était : « Si vous ne venez pas, j'annule tout ! ». On ignore encore qui a bien pu envoyer ce SMS, et Nouvelobs.com se refuse à tout commentaire.

Bah, le plus important finalement, c’était que les français dorment tranquillement. Et qu’on ne parle pas de Nicolas Sarkozy pendant 24 heures… Raté ?

Publié dans Humeur

Commenter cet article

Casino Royal 18/02/2008 20:00

Bien vu, et comme a ajouté lourdement MAM, les choses devaient etre faite et elles l'ont été, faites.... c'est bien que le calendrier coincide avec les municipales.Mon combat à moi, résidente d'un commune ultra-sarkoziste et de lutter contre la création d'un casino en bord de mer !  ah, Si je pouvais arriver à faire bouger les choses !!Anne

vieilledame 18/02/2008 19:41

Quand même, si S..y avait été élu, on les aurait eu les hélicoptères ! Oui, comment ? vous disiez ...?

Rébus 18/02/2008 16:56

Ah, de belles images de nos bons policiers arrêtant toutes ces "racailles", hein , c'est bien Janine, ça c'est un vrai mec le Sarko... (énorme soupir)

Didier B 19/02/2008 23:47

Un homme, quoi ! Pis ça gonzesse, quel canon... Mais oui Janine, je t'aime encore :-)