Handicap : ca ne marche pas, mais on ne change rien !

Publié le par Didier B

Le discours de Nicolas Sarkozy prononcé à l'occasion de la Conférence nationale sur le handicap résume à lui seul la politique du gouvernement actuel en matière sociale.
Le gouvernement fixe des objectifs, il fixe une date butoir la plus éloignée possible dans le temps (en général, 2012 ou après), il invite les entreprises à être "responsables" et "citoyennes", il organise une grosse opération de communication autour du projet et... plus rien.

L'exemple type de ce comportement est sûrement la réunion à laquelle Nicolas Sarkozy avait convié les grandes enseignes de distribution et des industriels pour mettre au point un plan de lutte contre la hausse des prix et, par extension, contre la baisse du pouvoir d'achat. C'était en novembre 2007 et la promesse était la baisse des prix pour le début de l'année 2008. Nous savons ce qu'il en est au moment ou les nouveaux chiffres de l'inflation sont publiés (+0,5% en mai, +3,3% sur  un an) et que la seule mesure concrète sera la possibilité pour la distribution de s'implanter plus facilement. Avec encore une promesse à la clef : la baisse des prix...

Pour les handicapés, rien de différent. Nicolas Sarkozy a donc annoncé un "Pacte pour l'emploi". Aucune mesure coercitive ne sera mise en place pour que ce "Pacte" soit effectivement mis en oeuvre par les entreprises, alors qu'aujourd'hui déjà, les dites entreprises ne respectent pas la loi qui prévoit un taux de 6% de handicapés dans leurs effectifs salariés. Mais la machine à communiquer est en marche : "Regardez, écoutez, braves français, le gouvernement lutte contre les inégalités...".

Pauvres handicapés, pauvres français, qui ont crus que l'élection d'un président jeune et joli changerait leur vie. Le fait est que ni Nicolas Sarkozy ni François Fillon ne veulent que le gouvernement intervienne dans les affaires sociales, sinon pour imposer une déréglementation en faveur des entreprises privées. Ils ne vont donc pas engager des dépenses publiques pour des gens qui, finalement, ne sont absolument pas productifs.
Oh, je sais ce que vous pensez... Et la solidarité nationale, ou est-elle passée ? Ce n'est pas un concept libéral, tenez vous le pour dit, et le "Pacte pour l'emploi" des handicapés en est la dernière preuve.

Hier soir, TF1 diffusait un reportage sur une handicapée qui avait quitté la France pour la Suède, car les handicapés y sont beaucoup mieux pris en charge. Cette dame précisait qu'elle avait 4 personnes qui s'occupait d'elle, pratiquement totalement prises en charge par la sécurité sociale locale, et que les personnes qui travaillaient pour elle étaient 2 fois mieux payées qu'en France... (voir la vidéo sur le site)

Ma chère mère, avec qui je dînais, dit alors : "Mais, si ça marche en Suède, pourquoi on ne fait pas la même chose en France? Il n'y a qu'a copier". J'ai hésité à lui répondre qu'il n'aurait pas fallu voter Sarkozy pour que cela arrive ; je ne l'ai pas fait, pour éviter le drame familial. Ai-je eu tort ?

Commenter cet article

joury jean-claude 17/06/2008 09:49

Dans la réforme que j'ai rédigé et chiffré on peut faire mieux qu'en Suède;puisqu'avec 20% du C.A. des Entreprises les 58 millions de Français pourrait avoir un revenu minimum garanti dès l'âge de 16ans jusqu'à la fin sa vie basé sur 4 fois le prix d'un loyer d'un logement pour un célibataire sur les prix du marché du lieu de résidence.Que les patrons fassent travailler où pas les Français qui sont aptes au travail dans le privé et le public puisqu'ils paieront enpourcentage de leur chiffre d'affaire pour l'ensemble des Français.

jean 15/06/2008 23:01

pétition pour la déstitution de sarkozy je vous invite a signer et a diffuser largement signez sur http://www.antisarkozysme.com

philippe 13/06/2008 20:02

Bravo pour votre article, le handicap en France fait peur et ceux qui ne comprenent pas pourquoi des personnes cris leur colère devraient passer du temps avec un handicapé, une façon de voir les choses de plus prés.Entendez d'autres cris de colère sur le site http://santeusagers.over-blog.com

Didier B 11/06/2008 17:43

@Marc d'hereMoi pas objectif ? J'admet avoir un parti pris, mais si il manque quelque chose dans mon article, c'est de la précision, pas de l'objectivité. Il suffit de lire cet article de l'Express pour s'en rendre compte.Les mesures que Nicolas Sarkozy a annoncées sont pour "plus tard" et les associations ne sont pas satisfaites, reprochant au président l'absence de mesures concrètes...Objectivité, vous disiez ?

marc d Here 11/06/2008 17:27

Vous n'êtes pas objectif, vous savez très bien que des mesures importantes ont été annoncées par Sarkozy (je vous laisse les préciser vous même, espérant que vous aurez l'honnèteté de le faire). Des associations de personnes handicapées se sont d'ailleurs félicitées  de ces mesures et des efforts faits par les pouvoirs publics.