Heures supplémentaires : pas de polémique !

Publié le par Didier B

Non, non, et non ! Il n'y a pas, il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais dans les projets de François Fillon l'idée de vouloir déréglementer la rémunération des heures supplémentaires. Tenez vous le pour dit, un point et puis c'est tout !

Mais qu'est ce qui a pris au JDD de publier une information pareille ? Le quotidien dominical aurait-il embauché Airy Routier ? D'après le journal, le projet de loi sur le temps de travail aurait contenu la possibilité pour les entreprises de négocier établissement par établissement la rémunération des heures supplémentaires, avec un minimum de 10% de plus par heure (pour 25% aujourd'hui - sauf dans les petites entreprises). Cette possibilité serait venue s'ajouter à celle concernant la négociabilité du quota annuel d'heures supplémentaires.

Mais si, vous avez sûrement entendu parler de ça... Ce contingent est aujourd'hui de 220 heures par an et par salarié (soit 4H30 supplémentaires par semaine en moyenne) et le gouvernement laissera la possibilité de négocier plus ou moins par un accord d'entreprise. Comme si ce contingent de 220 heures ne suffisait pas à gérer l'activité saisonnière...

Mais pour la majoration des heures supplémentaires, Matignon a réagit plus vite que l'éclair, dégainant son démenti en moins de temps qu'il ne faut à Nicolas Sarkozy pour citer 3 fois Carla dans un discours sur l'éducation nationale, comme si le démentit attendait simplement que le JDD ne publie l'information... Un dimanche, un ministère et le cabinet du premier ministre qui réagissent si vite ? C'est miraculeux.

Un dicton dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu et j'aurais tendance à le croire, surtout connaissant les habitudes de notre Conducator en matière de promesses non tenues, même si elles ont été faite devant la représentation nationale. La privatisation de GDF, ça vous dit quelque chose ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olive 09/06/2008 16:04

ah je pensais comme toi Rébus, Marc d'héré, un mec de gauche qui soutien Sarko, remarque on appelle cela l'ouverture, parait que c'est la mode.Pour les heurs sup je pense qu'il y a pas de fumée sans feu, cela coute chér à l'état, donc ils ont trouvé la solution pour démolir le seul cadeau à l'ouvrier de la défiscalisation des heures sup.Remarque il touche pas au reste du paquet fiscal !!!

Rébus 09/06/2008 11:58

Ah, Marc D'here, sarkozyste de gauche te visite aussi, le garçon est plus à droite que beaucoup vu son blog et le commentaire qu'il t'a laissé.Majorons les heures sup pour augmenter le pouvoir d'achat, ma'me Chabot, puis retirons cette majoration en jurant qu'on ne la retire pas Ma'me Chabot parce que ça s'est vu.Non, pas besoin de polémiquer, on est gouvernés par des chèvres pis c'est tout, qui gouvernent au ballon d'essai. Ça tient de l'exploit de trouver des arguments pour soutenir ces gugusses, bravo marc d'here

marc d Here 09/06/2008 09:37

Encore une fausse polémique...Tous les moyens sont bons (si l'on peut dire!) pour attaquer le gouvernement. Mais ces pratiques prennent de moins en moins.