500.000 offres d'emploi non pourvues ?

Publié le par Didier B

Tous les jours, des offres d’emplois s’étalent dans la presse, sur Internet, dans les agences d’intérim ou à l’ANPE. Le travail d’un demandeur d’emploi est de répondre à ses offres. Logiquement, le dit demandeur d’emploi devrait recevoir une réponse des entreprises auxquelles il a écrit, puisque celles-ci étaient à l’origine de l’offre. Mais ce n’est pas forcement le cas.

 

Bien sur, j’en connais qui vont me dire que je suis trop exigeant, que les services du personnel (aussi connus sous le nom de Ressources Humaines) n’ont pas que ça à faire de répondre aux personnes qui proposent leurs services, etc…
Pourtant, je persiste à considérer que le minimum serait d’accuser réception du CV et de la lettre de motivation qu’un demandeur d’emploi a pris la peine de rédiger et d’envoyer en réponse à une offre.

 

A ce petit jeu, toutes les entreprises ne sont pas égales. Certaines méritent qu’on les félicite, d’autres devraient revoir leurs méthodes. Voici mon palmarès des bonnes et mauvaises entreprises dans le domaine des réponses à un courrier qui leur est adressé.

 

Les « bons élèves » :

 

Leroy Merlin : Que ce soit dans les forums pour l’emploi ou en réponse directe à une annonce, cette entreprise à toujours répondu à mes courriers. Les entretiens sont courtois et les réponses après entretien arrivent toujours, même si parfois un peu tard.
Bonne surprise, les magasins qui ne sont pas intéressés par votre candidature envoient votre CV dans d’autres magasins s’ils le jugent valable.

 

Voyageurs du Monde : Célèbre agence de voyage rencontrée sur un salon pour l’emploi, j’imagine que leurs clients doivent immensément satisfaits si ils sont traités comme je l’ai été. Très bien accueillit lors du salon, j’ai reçu une réponse (négative) personnalisée qui démontrait que mon CV avait été étudié. C’est si rare que cela mérite d’être signalé.

 

ACCOR : Idem que ci-dessus, mon CV a été étudié et j’ai reçu une réponse bien que mon profil ne corresponde en rien à ce que cette entreprise recherchait.

 

Alinéa : Bien. Toujours eu une réponse. Entretiens courtois et professionnels et réponse après entretien rapide.

 

LIDL : Bien, rien à dire, réponse en 1 semaine après dépôt d’une candidature.

 

Les « peut mieux faire » :

 

Conforama : Je n’ai pas encore compris comment cette entreprise gérait ses ressources humaines. Ne répond jamais si vous prenez contact par leur site Internet mais extrêmement accueillante sur les salons, et très réactive pour fixer un entretien à ce moment là. En revanche, il faut laisser passer une très longue période avant qu’on vous donne une réponse définitive (1,5 mois dans mon cas).

 

Truffaut : Un coup une réponse, un coup pas de réponse. Ca doit dépendre du magasin.

 

Les « mauvais élèves » :

 

IKEA : À un site dédié au recrutement, avec tous les postes disponibles dans l’entreprise mais ne donne aucune suite à vos candidatures déposées sur ce site. Quand aux courriers, ils doivent être mis directement à la poubelle…

 

Carrefour, Auchan, Leclerc : Salons, Internet, ANPE… on se demande si ces entreprises ont vraiment besoin de passer des annonces puisqu’elles ne répondent à aucune candidature.

 

King Jouet : 2 mois après une réponse à annonce (toujours non pourvue à l’heure actuelle), on est toujours pas capable de dire si un CV a bien été reçu.

 

Bricorama : Idem ci-dessus…

 

Les enseignes de prêt à porter féminin : Pratiquent le sexisme…

 

Les cabinets de recrutement : N’aiment pas les bacs – 2 ?

 

Chaussea : À du externaliser ses services de recrutement en Papouasie Nouvelle-Guinée.

 

Castorama : Cette entreprise fait des annonces de recrutement mais semble avoir céssé toute activité...

 

Et je ne parlerais pas des nombreuses entreprises moins ou pas connues, petites ou grandes, qui « oublient » de donner suite. Alors, amis demandeurs d’emploi (ou futurs demandeurs), ne soyez pas surpris si des entreprises qui recherchent un nouvel employé ne répondent pas à vos courriers, même si votre CV correspond parfaitement à l’annonce passée. Leurs employés sont certainement occupés ailleurs, à supposer que des employés chargés du recrutement existent, particulièrement dans les petites entreprises.

 

Sans vouloir faire de mauvais esprit, il ne faut pas s'étonner que Nicolas Sarkozy prétende que 500.000 offres d'emploi ne sont pas pourvues chaque année (ce chiffre est totalement inventé, même l'ANPE n'est pas capable de donner un chiffre exact des offres non pourvues). Mais quand on voit avec quel sérieux les entreprises gèrent leur recrutement, on est en droit de se demander si ces problèmes de recrutement ne sont pas aussi et principalement la faute de ces entreprises.

Commenter cet article

Jeffanne 24/05/2008 14:41

J'ai aimé lire cet article, fort bien construit, et le classement parfaitement tenu à la manière du carnet d'écolier... superTu as raison peu d'entreprises, petites ou grandes, daignent répondre et, partant de là, comment justifier ses recherches.A une époque, il fallait le faire.Franchement, je plains les personnes à la recherche d'un emploi actuellement. Je n'ai plus ce problème mais, comme tout un chacun, ayant travaillé dans le privé, j'ai dû moi aussi, faire ce genre de démarches... Ce porte à porte, l'oeil qui vous déshabille quand vous rentrez, vous jauge et vous juge avant même que vous ayez dit quelque chose (hormis bonjour) et la personne habilitée à vous recevoir qui parcourt distraitement votre CV en faisant mine (soyons réaliste) de s'y intéresser.Et les offres de l'ANPE : à passer sous silence....S'il te plaît, tu permets que je souhaite "bon courage" à Rébus au passage....Merci à toi, je navigue difficilement sur internet en ce moment.Bon week-end.

farini 23/05/2008 15:12

Bel article, Alors que les chômeurs devront accepter une offre raisonnable après 2 refus, les entreprises ne sont toujours pas priées d'accepter un candidat raisonnable après 2 CV sans réponse. :)Personne physique Versus Personne morale où est l'égalité de traitement ?

Rébus 22/05/2008 18:44

Les 500 000 offres, tiens, j'avais un entretien aujourd'hui, me démerde pour y aller malgré la grève des transports et à l'arrivée, les conditons : commercial, sans fixe, ni frais, ni véhicule. Ben, j'ai dit au revoir, offre bidon