Yves Jego fait condamner un blogueur

Publié le par Didier B

Yves Jégo, ancien porte parole de l’UMP et actuel sous ministre à l’outre-mer, n’aime pas qu’on parle de sa carrière politique sur les blogs. Il avait d’ailleurs porté plainte pour diffamation et injure contre Yves Poey, éditeur de Flamberge et militant socialiste de Montereau.
Hier, 17 avril 2008, le tribunal correctionnel de Fontainebleau a condamné Yves Poey à 200 euros d’amende, estimant que la diffamation était constituée. En revanche, l’injure n’a pas été retenue..

 

Mais au fait que reprochait Yves Jégo à ce blogueur de Seine et Marne ? De l’avoir accusée d’un assassinat ? D’avoir prétendu qu’il était lié à la mafia napolitaine ? D’avoir prétendu qu’il utilisait l’argent public à des fins personnelles ? Non, vous n’y êtes pas.

 

Yves Jégo s’estimait diffamé par ça, «Laurent n'est pas un apparatchik de parti, comme notre porte-parole-député-maire UMP. Il n'a jamais grenouillé dans les diverses officines, cabinets et autres distributeurs d'emplois publics réservés. Lui»

Et il s’estimait injurié par ça «Laurent est un fonceur connaissant à la fois le tissu social et économique local, se montrant très en prise avec la réalité du terrain. Lui»

 

Quoiqu’il en soit, en pleine campagne électorale, Yves Jégo devait s’attendre à ne pas attirer que les baisers de mamies ou de bébés, et la critique fait partie de la vie politique. Serait-il un homme à la sensibilité à fleur de peau ?

 

C’est donc un grand pas en avant que fait la propagation des droits de l’homme en France, la liberté d’expression étant l’un de ceux-ci. Ce sont  des jugements comme ceux-ci qui peuvent nous faire douter de notre latitude à donner notre avis de citoyen sur les personnes qui prétendent à diriger une ville, une région ou le pays et sur notre liberté à pratiquer la politique comme le fait Yves Jégo.

Tiens, il parait que les tibétains sont choqués. Il vont même manifester pour que la situation s’améliore au plus vite en France.

Commenter cet article

Rébus 18/04/2008 14:04

Apparatchik est condamnable ? Ah, alors, les ceusses qui se sentiraiznt visés par leurs propos respectifs, staliniens, complices des assassins, peuvent donc attaquer les Lelouche et Morano ?Ah,on me dit que "c'est plus compliqué" (source "comment la pensée vient à Christine Lagarde")