Les français sont-ils vraiment des fainéants ?

Publié le par Didier B

travail.jpg« Réhabiliter le travail » ! Tel était le message que Nicolas Sarkozy envoyait aux français dans son programme présidentiel. Alors que va s’achever le voyage d’état au Royaume-Uni, ou le président a tant vanté les mérites de ce pays si libéral, je me suis demandé ce que les britanniques pouvaient nous apprendre sur le travail que les français ne savaient pas.

 

L’avantage de vivre dans des pays industrialisés comme les nôtres, c’est que les statistiques et les études économiques ne manquent pas. Le Royaume-Uni ne fait pas exception à cette règle.
Dans mon billet sur la Cour des Comptes, j’expliquais que la Cour disait se méfier des chiffres pris individuellement, et qu’il valait mieux les comparer à d’autres chiffres équivalents pour en tirer des conclusions.

 

Alors, comparons !

 

En matière de temps de travail effectif, c'est-à-dire qui comprend toutes les heures de travail (y compris les heures supplémentaires), les anglais travaillant à temps complet faisait 37,2 heures/semaine en 2005. A la même période, les français à temps complet effectuaient 39 heures/semaine. (Sources : Insee Enquête emploi 2005 Document PDF, page 3 / Office for National Statistic). Ils effectuaient donc en moyenne 4 heures supplémentaires par personne et par semaine.

 

« Notre pays est devenu celui qui travaille le moins en Europe ». C’est ce que disait Nicolas Sarkozy dans son programme de candidat. Il a donc tort ! Il n’y a pas à discuter des chiffres, ils sont là. Les français travaillent plus que les anglais. De fait, en 2005, ils faisaient même plus d’heures que les allemands (33,6 heures) ou même que les étasuniens (33,8 heures).

 

Qu’est ce qui pousse un homme politique à déformer la vérité de cette manière ?
L’explication est très simple. En France, nous avons une durée légale du travail, fixée à 35 heures par semaine. Au delà de cette limite, les entreprises sont obligées de payer des heures supplémentaires, plus chères que les heures « normales ». Dans des pays comme le Royaume-Uni, cette contrainte n’existe pas.

 

A terme, Nicolas Sarkozy et ses amis souhaitent donc supprimer la durée légale du travail ou plus simplement la remettre à 39 ou 40 heures, pour que les entreprises n’aient plus à payer les employés effectuant des heures supplémentaires et augmenter ainsi les profits. En attendant ces jours meilleurs, l’UMP a voté la détaxation des heures supplémentaires, qui permet aux entreprises qui faisaient déjà faire ces heures de ne plus payer de charges sociales dessus. Le pouvoir d’achat des salariés est dans ce cas un simple alibi.

 

Ne sont-ils pas malins ? Et si, pour rire, on interdisait les heures supplémentaires ? Croyez vous que les employeurs embaucheraient pour compenser ?
Parce que 4 heures supplémentaires par semaine par salarié à temps complet, cela représente plus de 2 millions d’emplois à temps complet qui pourraient être crées. Bien sur, ce n’est qu’une statistique… mais elle représente le potentiel inexploité des emplois en France.

 

Nous devons sûrement réhabiliter quelque chose, mais ce n’est pas le travail. C’est la façon dont on le fait et dont on le propose. Il existe des pistes à développer comme le travail en temps partagé ou le télé travail. C’est là que le gouvernement pourrait faire la différence, pas dans la réforme des contrats de travail ou celle de la durée légale du travail.


Si ce n'est pas réforme de la durée du temps de travail que Nicolas Sarkozy nous ramène du Royaume-Uni, gageons qu'il aura eu le temps de voir comment le système de santé local (le NHS) était géré. Et inquiétons nous donc aussi pour notre assurance maladie.

 

Publié dans Polémiquons à droite

Commenter cet article

faucon rouge 28/03/2008 18:40

Perso j'ai bossé dur, j'ai cotisé plus de deux cents trimertres, pour toucher 1250 € de retraite.1250 € avec la sécurité sociale et celle de postierJe n'en suis pas récompensé.

PhilippeEffecti 28/03/2008 17:19

Effectivement, je pense qu'il y a un incompréhension. Je ne cherchais pas à dire que mes chiffres sont meilleurs que les tiens. Je voulais juste te dire que tel que tu les présentes, tes chiffres ne prouvent pas que les anglais travaillent moins que les francais. Comme on ne sait pas comment on été calculés les deux données, on ne sait pas si elles sont comparables. Es-tu sur que les calculs pour les francais et les anglais inclus les jours de vacances, les jours chomés, ... Je tenais juste à faire remarquer que donner des chiffres sans préciser comment ils ont été calculés, c'est la porte ouverte à toutes les contres vérités (je ne dis pas que c'est ce que tu as voulu faire).

Didier B 28/03/2008 12:42

En fait, je crois que tu ne parles tout simplement pas des mêmes chiffres que moi.Les 39 heures que je cite correspondent à la durée effective du travail en France. Tu trouveras leur définition ici. Ceux dont tu joint le lien correspondent à la durée théorique du travail, tel qu'elle est affichée sur lieu de travail, donc avant toutes les heures supplémentaires qui pourraient s'y greffer. Tu trouveras la définition des tes chiffres sur le site du Ministère du Travail, ici.Je conviens que le contexte est important, mais quand on fait une comparaison, il vaut mieux comparer les deux mêmes méthodes de calcul, sinon, il y a incompréhension.

philippe 28/03/2008 11:37

Attention, je ne visais pas à contredire ce que tu disais. J'essayais uniquement d'attirer l'attention sur le fait que des chiffres bruts comme ceux que tu cites ne veulent rien dire en soi. Ok, un francais travaille 39 heures par semaine, mais combien de semaine par an ? Si je regarde les chiffres de l'INSEE ici je vois qu'un français travaille 1650 heures par an. Maitenant, sur 47 semaines de travail, cela donne environ 35 heures par semaine.Attention, je ne cherche pas à dire que le français travaille plus ou moins que les autres, ni mieux ou moins bien. Je dis juste que lorsqu'on donne des chiffres, il faut donner le contexte, sinon, pour moi, ces chiffres ne veulent rien dire.

Didier B 28/03/2008 10:24

@PhilippeMerci pour ton commentaire. Mais, encore une fois, JournalduNet confond la durée légale du travail en France (35H00) et la durée effective calculée par l'INSEE (39H00). En effet, la durée légale n'est pas et n'a jamais été une durée maximale autorisée.De nombreuses entreprises continuent à travailler au delà de cette durée légale, en payant des heures supplémentaires, ce qui explique que la durée moyenne EFFECTIVE du travail soit de 39H00 en France.Et on en revient donc à ce que je dis dans mon article. Si je refais les calculs avec les chiffres officiels de la durée du travail par rapport au lien que tu nous as donné, un français travaille donc en moyenne 1776 heures par an, et n'est donc pas celui qui travaille le moins en Europe.