Tibet : Et si nous boycottions tous les produits chinois ?

Publié le par Didier B

Peut on comparer le boycott des bus de Montgomery en 1955 avec celui des Jeux Olympiques de Moscou en 1980 ?
Leur objectif était clairement politique : le premier avait été organisé pour protester contre la ségrégation dans les bus de la capitale de l’état d’Alabama, aux Etats-Unis et le second avait pour but de protester contre l’invasion de l’Afghanistan par les troupes soviétiques.

 

En dehors des considérations purement politiciennes, ils avaient donc des buts très nobles. Pourtant, le premier a été un succès tandis que le second n’a servit à rien.
Le boycott des bus de Montgomery a amené la Cour Suprême des Etats-Unis à déclarer inconstitutionnelle la ségrégation dans les bus en 1956. Les troupes soviétiques n’ont évacué l’Afghanistan qu’en 1989, sous la pression des armes.

 

Une seule arme, deux résultats. Pourquoi cette différence ?

 

Si le combat pour les droits de l'homme au Tibet est juste, il ne faut pas se tromper de moyen de lutte.
Boycotter les Jeux Olympiques de Pékin aurait autant d’effet sur le Tibet que le boycott des Jeux de Moscou en a eu sur l’Afghanistan, aucun !
La République Populaire de Chine, sous ses allures de grande nation capitaliste, est aussi peu libre que l’était l’URSS au début des années 80. Or, le boycott est une arme essentiellement médiatique, basée sur la réaction de l’opinion publique.
Si le boycott n’apparaît pas dans les médias chinois, ce que est vraisemblable, l’opinion publique chinoise ne pourra pas influer sur son gouvernement. De plus, il faudrait pour cela que cette opinion publique ait le droit de protester ou de s’exprimer, ce qui n’est pas le cas.

 

Ce ne sont pas les réactions des opinions publiques de France, d’Espagne ou du Guatemala qui vont faire changer le gouvernement chinois. Cela aurait peut être un effet pervers, celui de renforcer les dirigeants « anti-occidentaux » au sein du Parti Communiste Chinois.

 

Si le boycott des bus de Montgomery a si bien fonctionné, c’est justement parce que, mêmes ségrégationnistes, les Etats-Unis n’étaient pas une dictature, mais un état de droit. Aussi, après un long combat médiatisé, les noirs de la ville ont-ils obtenu gain de cause devant la Cour Suprême.

 

Si boycott il devait y avoir, ce ne serait pas sur les Jeux Olympiques qu’il devrait se porter, mais sur les produits fabriqués en Chine.
Là ou quelques manifestations d’humeur ne parleraient pas aux dirigeants chinois, l’atteinte au porte monnaie de la RPC aurait un tout autre effet. Après tout, même dictatoriale, la Chine Populaire a une économie mondialisée, elle aussi.

 

C’est pourquoi je vous invite à boycotter tous les produits « Made in China » disponibles dans vos magasins habituels. Je vous invite également à passer le mot sur vos blogs si l’idée vous semble bonne ou dans votre entourage si vous n'avez pas de blog. Il existe des dizaines d’alternatives aux produits chinois, et pas forcements plus chers.
Arrêtons de les acheter aussi longtemps qu’il le faudra, et au moins jusqu'à la cérémonie d’ouverture.

 

Vive les produits non-chinois !

A lire : ce billet de Marie-Laure Meyer

Publié dans Politique

Commenter cet article

laurent 22/04/2008 09:25

bonjour,alors chiche, au lieu de disserter, commençons. Lorsque vous allez acheter vos baskets, demandez au vendeur le pays de fabrication. Je sais, il ne va pas aimer, mais vous verrez, tout n'est pas fabriqué en RPC. Il existe aussi de petits créateurs de mode, déco (j'en suis) qui fabriquent tout eux-mêmes. Certe, c'est + cher, mais, vous pouvez peut-être acheter un article, plutôt que deux qui dans le fond ne sont pas essentiels et ne vous font pas réellement envie (finitions, originalité pas top). Ainsi, vous ferez des économies car les articles de ces créateurs ne sont pas deux fois plus chers...

cestac 28/03/2008 06:28

@ didier GouxComme Didier B, je pense que le pape devrait s'engager pour les chrétiens d'Irak plutôt que de se battre contre le pacs ou l'avortement, même si ça semble bien plus le préoccuper que le sort des irakiens chrétiens, étrnage ...Il lui faudrait peut-être alors reconnaître que la vie des chrétiens en Irak s'est dégradée au plus au point depuis la chute de Saddam Hussein.Le Pape Benoit XVI m'a déjà beaucoup déçue en béatifiant les combattants franquistes .Pour en revenir au sujet, comment pourrions-nous prendre du plaisir en regardant ces jeux de Pékin tout en sachant que dés que les caméras se seront éteintes sitôt les jeux finis, les tortures et les violences de toutes sortes  sur les Tibétains  pourront se passer sans témoins extérieurs.Après les affronts de ces derniers jours, qui peut croîre que les chinois ne se vengeront pas ?Les naïfs ? 

Colin 27/03/2008 21:36

Et boycottons les jeux olympiques parce qu'il s'agit des JO... (c'est à dire, TV, pognon et dope).

Didier B 27/03/2008 12:27

@Didier GouxLe Dalai Lama vigile pour les tibétains et le Pape vigile pour l'abstinence sexuelle. A chacun son chef spirituel et son sens des priorités. :-)

Didier Goux 27/03/2008 10:24

Et si on consacrait ne serait-ce que 10 % de l'énergie déployée ici et là en faveur des Tibétains à défendre les chrétiens d'Irak ? On ne vigile pas beaucoup, pour ceux-là, je trouve...(Ce ne sont que des chrétiens, il est vrai.)