Nicolas Sarkozy joue sa Madame Soleil.

Publié le par Didier B

Notre Nicolas Sarkozy national, toujours prêt à aller jouer les Zorro à la frontière colombienne, n'en perd pas pour autant le nord. Dans un discours prononcé au Sénat devant un machin de « moyens patrons », il n’hésite pas à sortir sa boule de cristal pour prédire « un niveau sans précèdent de baisse du chômage dans notre pays ».

Ouah… Pour que Nicolas Sarkozy s’engage comme ça, c’est que nous avons du atteindre un niveau de plein emploi, sous la barre des 5%. Ou qu’il vient de se rappeler que les municipales, c’était dans 4 jours.
Décidément, nous avons eu raison de l’élire président ; quand tout va mal, il est capable de nous remonter le moral en lisant l’avenir.
Bien sur, certains pourraient me dire qu’en regardant bien derrière lui, on pourrait certainement apercevoir Claude Guéant avec son Tipp-Ex et son stylo à bille prêt à modifier les rapports de l’INSEE…

En fait, Nicolas Sarkozy est même plus fort qu’un astrologue ou un devin : il contrôle l’avenir. C’est un surhomme aux pouvoirs mentaux extraordinaires. Il va falloir lui trouver un nom à notre super héros.

Ah, dans le même discours, il a aussi dit qu’il allait falloir réduire les dépenses publiques… Dommage pour Fadela Amara qui a présenté « son » plan banlieue au Conseil des Ministres, elle n’aura pas de sous. Et dommage pour Martin Hirsch, qui attend 3 milliards d’euro pour le RSA (sinon, il démissionne, NA !), il n’aura pas de sous non plus.

Et demain, c’est jour férié en France, car notre Grand Timonier répondra à une interview de la Pravda. Pour fêter ça, vous êtes tous conviés à aller travailler comme d’habitude, pour gagner autant qu’avant (pour l’instant).

A lire : NouvelObs

Votez pour ce billet

Publié dans Politique

Commenter cet article