Anti-sarkozyste moi?

Publié le par Didier B

Angela Merkel n’est pas anti-sakozyste. La preuve, elle a rencontré Nicolas Sarkozy mardi 4 mars, à Hanovre, et ne lui a pas mis de claques. Elle lui a juste rappelé que sans l’Allemagne, la présidence française de l’Union Européenne (qui doit commencer au mois de juillet) risquait de mal se passer.

Dans la presse française, on ne se lasse pas de présenter la rencontre Merkel-Sarkozy comme une réussite du président français, mais il y a des signes qui ne trompent pas.

undefined

La chancelière a obtenu ce qu’elle voulait, c'est-à-dire que les pays non riverains de la Méditerranée et membres de l’UE soient inclus dans le projet sarkozyen d’Union de la Méditerranée. D’ailleurs, même le nom du machin a été changé : l’Union n’est plus « de » mais « pour » la Méditerranée et ça aussi, c’est un signe !

Nicolas Sarkozy n’a rien obtenu d’autre que des déclarations d’intentions et est apparu comme un enfant cherchant l’approbation d’un adulte dont il attend beaucoup. Il a vanté la réussite de l’Allemagne et son envie de faire « tout comme vous » (sic), mais n’a rien annoncé de concret.

Enfin, l’UMP et l’Elysée ne vont pas faire la fine bouche à 5 jours du premier tour des élections municipales. Tout est bon à prendre !

Alors, au risque d’avoir un retour de bâton dans les semaines à venir, on s’arrange avec les faits. Les incidents de la Grande Borne deviennent des émeutes (Le Parisien), les hausses de prix relevées par 60 Millions de consommateurs ne sont pas si élevées que ça (NouvelObs) et on envoie les sous ministres d’ouverture faire de la propagande (Rue89).

Si seulement ces imbéciles des FARC voulaient bien libérer Ingrid Betancourt avant les élections ou si Idriss Deby graciait l’Arche de Zoe…

Non, il ne faut pas que j’écrive des choses comme celle là, on pourrait me taxer d’anti-sarkozysme primaire. On ne peut pas rester anti-sarkozyste primaire toute sa vie, surtout quand on sait qu’il suffit de lire l’intégrale du programme de Nicolas Sarkozy pour devenir anti-sarkozyste secondaire. (Merci à Pierre Desproges).

Sources : sur l'Allemagne -> Challenges

Votez pour ce billet

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rébus 04/03/2008 17:33

Ça n'existe pa l'anti sarkozysme primaire, c'est de la logique ou de l'instinct de conservation

Didier B 04/03/2008 23:08

J'aime l'idée de l'instinct de conservation... Pourvu que nous soyons nombreux à l'avoir conservé...