Sondage : Les petits mensonges du Figaro

Publié le par Didier B

Vendredi 29 février paraissait un «N»ième sondage dans le Figaro. Celui-ci, réalisé les 28 et 29 par Opinionway pour LCI et le quotidien, s’intéressait à l’altercation de Nicolas Sarkozy au salon de l’agriculture et au rôle des médias dans le traitement de l’actualité présidentielle. 

Quand vous êtes, comme le Figaro, un journal d’opinion de droite, et que les résultats d’un sondage ne vont pas dans votre sens, vous avez 2 solutions : ne pas publier le sondage ou le présenter de la manière qui vous convient le mieux. C’est la deuxième méthode qu’a choisi l’organe central de l’UMP.

Le Figaro choisi son camp d'entrée de jeu en titrant son article : « Sondage : Les médias jugés excessifs contre Sarkozy ». Or, nulle part dans le sondage il n’y a de questions ou de réponses faisant référence au traitement « excessif » de l’information concernant le président. Ca commence bien !

Regardons le détail :

Sondagechoqu-petit.jpg- A la question « Etes vous choqué ou pas choqué par la réaction de Nicolas Sarkozy », 51% répondent « choqué », et 47% « pas choqué ». Donc, les Français sont majoritairement choqués.
Le Figaro traduit cela par « ils ne sont que légèrement plus nombreux à se dire «choqués» ». On a connu des présidents qui s’estimaient largement élus avec 51% des votes. Ensuite, pour noyer le poisson, le Figaro se perd dans le détail des réponses par sensibilité politique, éludant le fait que les Français sont majoritairement choqués.




- A la question « Diriez-vous que les médias ont accordé trop d’importance, pas assez d’importance ou l’importance qu’il faut à cet incident ? » 59% répondent « trop d’importance » et 39% répondent « l’importance qu’il faut ». Ici, rien à dire Le Figaro cite les deux chiffres. Et, si je suis assez d’accord avec les Français qui ont répondu, il fallait tout de même en parler.

Sondagepetit.jpg- A la question « Diriez vous que les médias parlent du président de la République… »
            - « En s’intéressant plus à l’accessoire qu’à l’essentiel » 78% répondent oui
            - « De manière trop agressive » 55% répondent non
            - « Avec indépendance » 57% répondent non
            - « De manière équilibrée, objective » 66% répondent non.

Et là, bizarrement, le Figaro ne cite que la première réponse, 78% sur« … plus à l’accessoire qu’à l’essentiel… » alors que sur l’agréssivité des médias, le quotidien cite les 38% qui pensent que les médias sont méchants avec ce pauvre Nicolas, en oubliant les 55% qui ne le pense pas, et en ne parlant pas des 2 dernières réponses.

Là où le bat blesse, c’est que contrairement à ce que les grandes gueules de la majorité affirment depuis 2 semaines, les Français ne pensent pas que les médias soient trop agressifs avec Nicolas Sarkozy. Les Français ne voient pas de lynchage médiatique, n’en déplaise à Jégo, Morano, Pecresse, Dati, Bertand, Darcos et autres sous ministres.
Et, comble d’horreur, les Français pensent que les médias ne sont ni indépendants ni objectifs dans leur traitement de l’information concernant le président.

Quand on sait que la majeure partie de la presse nationale est contrôlée par les amis de Nicolas Sarkozy (Dassault, Lagardère, Arnault, Bouygues, etc…), c’est une grande claque pour les dits médias. Et on ne va pas scier la branche sur laquelle on est assis, n'est ce pas?
Voila comment Le Figaro arrive, dans un commentaire qui n’en est pas un, à transformer un sondage banal en un soutien pour Nicolas Sarkozy, ce qu’il n’est pas evidement pas. On peut noter que Le Figaro a également éludée la partie du sondage consacrée aux élections municipales, qui annoncent une victoire écrasante de la gauche.

Maintenant, il est vrai que cette insulte a pris trop d’importance par rapport à l’essentiel. Quid du pouvoir d’achat, du chômage, de la désindustrialisation de la France, des avantages fiscaux indus aux plus riches, et tant d’autres choses qui mériteraient que les médias s’y intéressent?

Une chose est sure : selon un sondage réalisé par moi-même, aujourd’hui, sur un échantillon représentatif de la population de ma maison, à la question « Le Figaro est-il un journal objectif ? » 100% des sondés ont répondu « NON ! ».

Sources : La Pravda - Article et Sondage (téléchargeable sur le site)

Votez pour ce billet

Publié dans Humeur

Commenter cet article