Heures supplémentaires et tabac : nous prend-t-on pour des cons ?

Publié le par Didier B

heuressup.jpgL’interdiction de fumer dans les lieux publics, ça marche. Selon l’INVS (Institut National de la Veille Sanitaire), cité par de nombreux journaux, la mesure à déjà permis une diminution du nombre d’infarctus de 15%. Plus exactement, c’est le nombre d’admissions aux urgences pour infarctus qui a baissé.

Pour les heures supplémentaires détaxées, c’est pareil, ça marche ! Nicolas Sarkozy affirmait même que ça marchait « du feu de dieu », dans le Parisien du 26 février. Christine Lagarde n’en finit plus d’être fière des 37% d’entreprises qui ont utilisées les heures supplémentaires détaxées au 4e trimestre 2007. Nicolas Sarkozy, très fier lui aussi, s’en vantait encore pendant son déplacement chez Vuitton.

Pierre Desproges disait que le cancer était une maladie provoquée par les cancérologues. Encore un petit effort, et ce sont les enquéteurs qui le guériront.
A peine deux mois après l’application de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, on veut nous faire croire qu’on a déjà des indicateurs positifs. Bon, il faut dire que l’Italie vient de publier un rapport du même genre, cela a du provoquer des jalousies. Mais l’interdiction de fumer dans les lieux publics existe depuis 2005 au pays de Berlusconi, ils ont eu le temps d’étudier tout ça.
Et puis, rien ne dit que les gens qui font un infarctus ont envie de venir mourir à l’hôpital, ils peuvent souhaiter rester chez eux…

Pour les heures supplémentaires, on n'est pas dans le même raisonnement : on n'invente pas de chiffres, on cherche à faire dire des choses aux chiffres disponibles alors qu’on ne peut pas.
Par exemple, personne ne peut dire combien de salariés ont bénéficié de la détaxation car les entreprises font des déclarations globales. Donc, pas moyen de vanter une hausse réelle du pouvoir d’achat, c’est bête ! Alors, on se contente des 37% d’entreprises (ce qui est plutôt bas de toute façon).
Ce qui est sur en revanche, c’est que la durée hebdomadaire du travail est restée stable à 35,6 heures/semaine sur le 4e trimestre 2007, comme avant l’application de la loi. Un effet d’aubaine, c’est comme ça que ça s’appelle ; les heures supplémentaires existaient avant, elles ont continué à exister après, ce n’est pas la loi TEPA qui les a fait naître !

Juste pour rire : d’après l’ACOSS (qui publie les chiffres sur les heures supplémentaires), rapportées à l’ensemble des salariés français les 144 millions d’heures supplémentaires du 4e trimestre représentent 8 heures par salarié par trimestre.
Compte tenu des exonérations, c’est un peu plus de 22 euros que chaque salarié aurait gagnés en pouvoir d’achat supplémentaire … en trois mois.  Nicolas Sarkozy a bien raison : ça marche !

 
Sources : NouvelObs - France Soir - ACOSS - Bakchich

Votez pour ce billet

Publié dans Politique

Commenter cet article

zentzu 29/02/2008 15:09

Mercipour cette article notamment sur les heures supplémentaires qui vient confirmer 'opiniion de beaucoup de gens dont je fais moi même parti. Ce décret sur les heures supplémentaires ne fera pas augmenter le pouvoir d'achat en effet alors qu' on nous bassine en disant oui mais il faut ça pour donner l'envie aux entrepreneurs de venir s'installer en France et su'en plus sa augmentera le pouvoir d'achat par la même occsion. Non mais sérieusement qui y croit. Les entrepreneurs qui ont besoin de mains d'oeuvre vont dans les pays de l'Est ou en Chine mais pa en France quant à ceux qui viennent en France ce n'est pas des heures supplémentaires qu'ils recherchent. Et de toute manière à quoi serviraient ces heures supplémzntaires. Produire plus ne sert à rien si on ne peut pas consommer plus. Il faut passer par une augmentation du pouvoir d'achat directe sans chercher des compensations à gauche ou à droite

an75 27/02/2008 17:32

Il est évident que ce décret va beaucoup trop loin, et ce qui est peut être encore plus inquiétant, c’est tous les mensonges qui l’entourent.1) Le tabagisme passif : les chiffres sont bidonnés, il n’y a qu’à prendre ceux des études officielles, voir l’interview video de Philippe Even, pneumologue, ancien doyen Necker enfants malades, à ce sujet (sur dailymotion), ou l’appel de Rene Molimard : "Alcool, tabac. Gare au pavé de l’ours, un appel à réagir"2) le refrain "ailleurs tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes", c’est FAUX ! En Angleterre et Irlande les pubs ferment à la pelle, en plus en Irlande la conso de tabac augmente ! En Italie ça recommence à fumer partout ...L’Etat outrepasse ses fonctions, c’est tout, 14 millions d’adultes ont droit à des lieux privés ouverts aux publicPour des bars fumeurs ? Pour des bars non fumeurs ? http://forum.barfumeur.com

Rébus 27/02/2008 13:12

Je pense que tu donnes la réponse à ta question dans le titre.22 euros en 3 mois, oui, c'est vraiment énorme, et l'inflation cachée, quel est le montant déjà ?