Le Sacre de Nicoleon

Publié le par Didier B

Le discours de Nicolas Sarkozy devant le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) et les événements des dernières semaines m’ont amènes à me remémorer la vie extraordinaire de Napoléon 1er.

Bien sur, j’en entend déjà me dire que la comparaison de Nicolas Sarkozy avec Napoléon a été faite depuis longtemps, mais réfléchissez à nouveau à la vie de l’Empereur.

Né en Corse alors que celle-ci était à peine française, il effectue sa formation en France continentale. Sa carrière connait des hauts (Siège de Toulon, Arcole) et des bas (disgrâce).
Tout le monde se souvient des campagnes d’Egypte et d’Italie, de son arrivée au pouvoir, de son divorce d’avec Joséphine et son remariage avec Marie-Louise, princesse autrichienne.

Il va laissera en héritage le code Civil (Code Napoléon) et la Légion d’Honneur.
On lui doit aussi le régime concordataire avec les Eglises de France (catholique, protestante et juive) qui durera jusqu’en 1905. 

Enfin, on ne peut certainement pas oublier qu’il est responsable de la disparition de la République lorsqu’il institue le 1er Empire et qu’il va parcourir l’Europe dont il veut être le maitre, et la conquérir.

undefined

Tout cela ne vous rappelle pas quelqu’un ?
Nicolas Sarkozy serait-il la réincarnation de Napoléon 1er ? Où est-il à ce point touché qu’il se prenne pour le défunt empereur ?

Lui aussi est né ailleurs, mais il à fait ses études en France.
Il a, lui aussi, connu une carrière chaotique, alternant les ministères et la disgrâce (pour avoir choisi le mauvais poulain en 2000). Lui, comme Napoléon, est arrivé au pouvoir dans une République (même si Napoléon n’a pas été élu…)
Sa Joséphine s’appelle Cécilia et sa Marie-Louise, la princesse étrangère, c’est Carla. Pour les campagnes d’Italie (sa femme) et d’Egypte (ses vacances), le rapprochement est plutôt facile à faire.

A écouter Nicolas Sarkozy, il a un grand dessein pour la France, un dessein qui ne peut s’accomplir qu’en Europe.
Et il veut lui aussi redonner une place à la religion dans l’état.

Alors, nous pouvons peut être nous inquiéter des buts réels de Nicolas Sarkozy en ce qui concerne la laïcité de la République et nous demander si il a un quelconque respect pour cette République.

Mais, si les similitudes persistaient, le pire resterait à venir : Le Pape Benoît XVI doit venir en France dans le courant de l’année 2008.
Croyez vous que Nicolas l’obligera à le couronner Empereur, comme Napoléon le fit avec Pie VII ? Et après ? Avec lequel de nos voisins entrera-t-il en guerre ?

Pourvu qu'il ne soit pas complètement fou...

Votez pour ce billet sur

Publié dans Humeur

Commenter cet article