Martinon s'écrase à Neuilly : le parachute ne s'est pas ouvert

Publié le par Didier B

JeanSarko-DavidMartinon.jpg Curieuse prédiction que je faisais hier dans un commentaire sur le site Rue89. Un article parlait des mauvais sondages de David Martinon à Neuilly, et de son éventuel départ.

« Et qui prendrait sa place? Le petit Jean "Fils de son Père"? »

Parce qu’aujourd’hui, on apprend que Marie-Cécile Ménard et Arnaud Teullé, dirigeants de l’UMP à Neuilly et Jean Sarkozy ont fait parvenir un communiqué à l’AFP annonçant qu'ils faisaient leur propre "liste de rassemblement" pour les élections municipales en raison de "désaccords majeurs" avec le candidat David Martinon.
Pour l'anecdote, TF1 annonçait dans son journal de 13H00 que le dit communiqué avait été envoyé avec le compte e-mail personnel de Jean Sarkozy.

David Martinon apprend donc, à ses dépend, que son chef n’est pas fidèle. On imagine mal en effet que Jean et les dirigeants UMP de Neuilly aient pu agir sans l’aval du Président. Pourtant, Martinon aurait du savoir, compte tenu de l’histoire politique de Nicolas Sarkozy que celui-ci ne le soutiendrait pas en cas de problèmes.
Edouard Balladur aurait du le mettre au courant !

Et perdre Neuilly sur Seine n’est pas envisageable, la ville ayant été le fief politique du président de 1983 à 2007.

Reste à savoir qui de Ménard, Teullé ou de Jean Sarkozy prendra la tête de la nouvelle liste. Et ça, c’est encore l’Elysée qui décidera.

Publié dans Politique

Commenter cet article