Heath Ledger : Revue de presse subjective

Publié le par Didier B

La mort de Heath Ledger, acteur australien, dans son appartement de New York, a fait couler de l’encre et usé de la bande passante. 

Heath-Ledger---The-Patriot.jpg


Et c’est de manière extrêmement chaotique que les medias du monde se sont invités dans cette tragédie.
Si j’utilise le mot chaotique, c’est qu’on a parfois l’impression que les medias ne disposent pas des mêmes sources d’informations tant les faits changent d’un site à l’autre. 

Quand le porte parole du NYPD déclare qu’on a trouvé des médicaments près du corps (sur la table de chevet), certains journaux comme Le Matin Online, n’hésitent pas à écrire : « …des somnifères éparpillés autour de son corps. ».

Quant à l’information selon laquelle il gisait nu sur le sol, il s’avère que ce sont les ambulanciers du 911 qui l’ont posé par terre pour tenter de le réanimer, alors qu’il était dans son lit, couvert par un drap. (Voyez l’article du New York Times). 

Je ne passerais pas sur le sensationnalisme de certains sites, qui n’hésitent pas à insinuer que l’acteur n’était qu’un vulgaire drogué, tel Showbizz.net. Ce site démontre a quel point il faut se méfier de l’information dans la mesure ou, avec une petite info (un billet de 20$ roulé), il font un article sur les consommateurs de cocaïne. 

Et il y a les éloges funèbres !

Je pensais avoir lu le meilleur sur Libération, qui n’hésite pas à titrer « Légendaire Ledger ». Une légende ? De qui se moque-t-on ? Ce jeune acteur était sûrement doué, mais seul son rôle dans Brokeback Mountain l’a vraiment fait connaître, alors qu’il a tourné 19 films. C’est assez pour en faire une légende?
J’attends avec impatience (manière de parler) de lire l’éloge funèbre de Sim… 

Mais non, ça n’était pas le meilleur… Ce que Libération n’avait pas osé faire, ce sont les suisses du Temps qui l’ont accompli.
Pour eux, pas de doute, Heath Ledger, c’était James Dean ! La voiture en moins, bien sur ! 

Enfin, si on en croit la plupart des sources, sa mort serait due à un problème lié aux somnifères, et ça le rapprocherait plus de Marilyn Monroe.

Publié dans Presse

Commenter cet article