Nicolas Sarkozy sait-il compter? (ou alors, c'est moi....)

Publié le par Didier B

« Il y a cinq millions de salariés français qui utilisent les heures supplémentaires : c'est 5 milliards d'euros de pouvoir d'achat en plus».

C’est ce que Nicolas S., notre président, affirmait lors d’un déplacement dans l’Yonne, à propos du succès de sa loi sur la défiscalisation des heures supplémentaires, en application depuis le mois d’octobre 2007.

Sachant que ce chiffre, selon le même Nicolas S. s’applique sur le mois de novembre (derniers chiffres disponibles), je me suis étonné de l’énormité de ce chiffre.

Alors, calculons : 

  • Sachant que le salaire moyen net en France est d’environ 1950 € net par mois (1903 € en 2005 selon l’INSEE et 60 millions de consommateurs),
  • Que le temps de travail moyen à temps complet est de 151,55 heures par mois (sur la base de 35 heures)
  • Cela fait donc une heure de travail à 12,86€ net en moyenne, une heure supplémentaire à environ 16 €, soit près de 311 millions d’heures de travail supplémentaires

Cela voudrait dire que chacun des 5 millions de salariés concernés a fait environ 62 heures supplémentaires entre octobre et novembre (si ce sont bien les chiffres pour les deux mois), soit une augmentation de 19% du temps de travail et donc presque 42 heures de travail par semaine pendant 8 semaines

Wouah !!!!!

On peut sans problème croire que les entreprises qui font faire des heures supplémentaires à leurs salariés en ont besoin, il ne faut prendre les employeurs pour des philanthropes, cotisations en baisse ou pas.
Mais, même dans la grande distribution, ou j’ai travaillé 14 ans, on n’a pas besoin de toutes ses heures, même sur un an, très loin de la.

D’autant qu’il faut tenir compte de toutes les entreprises ou des accords de modulation ou d’annualisation du temps de travail on été signés, et qui donc n’entrent pas dans le cadre de cette loi, tant qu’on ne dépasse pas la limite supérieure de temps de travail fixé par l’accord.

Il faut aussi se souvenir que les Cadres, donc les plus hauts salaires, ne font pas d’heures supplémentaires, et que donc, le salaire moyen servant au calcul devrait être plus bas, mais je ne dispose pas des moyens techniques du Ministère des Finances, moi… 

Alors, d’où sortent ces chiffres ? Le président n’a-t-il pas commis une légère erreur ? Confondu milliards et millions ? Est-il fatigué ?
Ou alors cherche-t-il à noyer le poisson et à cacher l’échec relatif ou complet de sa loi pendant ses deux premiers mois d’application? 

Et la presse, elle ne compte pas comme moi ? Décidément, le temps du journalisme d’investigation est bien fini, ou alors, il faut que je retourne prendre des cours de calcul.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article